Alouit.fr

Menu

La DCRI booste le référencement d’une page Wikipedia

Station Hertzienne de Pierre-sur-Haute Forez
La DCRI booste le référencement d’une page Wikipedia
4.3 (86.67%) 6 votes

Station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute

EN 24 heures seulement cette page a été référencée par une cinquantaine de journaux, une centaine de blogs. Il en résulte un nombre impressionnant de visites en 24 heures, près de 100000 visites, c’est pas mal pour une page très peu visitée auparavant (moins de 10 visites par jour).

Pourquoi une telle popularité en si peu de temps ?
Un administrateur de Wikipedia a été convoqué par la DCRI pour effacer cette page,  il semblerait que la méthode employée par la DCRI n’ai pas été appréciée par l’intéressé ni par les internautes, qui se sont rendus très souvent cette page maintenant très populaire.

.

Le référencement à marche forcée !

La page « Station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute » est maintenant traduite en une vingtaine de langues. Le buzz sur les réseaux sociaux fait le reste. Un buzz énorme autour de cet événement est en cours, ceci malgré l’actualité chargée en ce moment par l’affaire Cahuzac.

C’est un référencement et un buzz rondement mené. Est-ce involontaire ou volontaire de la part de la DCRI ? l’Histoire nous le dira peut-être.
Si c’est volontaire, cela peut-être un excellent contre feux pour déplacer les médias de l’affaire Cahuzac vers une nouvelle affaire.
Si c’est involontaire, c’est au moins un excellent cas d’école pour le référencement rapide. Il est trop tôt pour gérer des statistiques, mais ce serait un beau sujet.

Une simple requête Google donne plus de renseignements que la fameuse page Wikipedia

Si c’est involontaire de la part de la DCRI, c’est quand même gênant pour la France. Je rappelle que quand je fais mes cours sur le référencement, je commence par apprendre à chercher sur internet. Dans le cas de cette affaire une simple recherche de niveau 1 (avec les moteurs de recherche de base comme Google, Bing, Yahoo, …) on trouve déjà beaucoup d’informations sur cette station militaire. Une simple requête Google limitée à .gouv.fr nous donne énormément d’informations sur le site militaire. Donc l’argument du secret défense de la DCRI ne tient pas, car c’est l’Etat lui même qui donne des informations publiques.

Comment la DCRI cherche sur internet ?

En recherche niveau 2 (une centaine de moteurs de recherche style Copernic), on trouve énormément d’informations sur « Station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute » que je ne publierai pas ici, ceci malgré que cette recherche est tout à fait légale. Mieux encore, lorsque l’on fusionne ces informations disparates, nous avons une très bonne vue de l’ensemble, et même accès à des informations techniques (type, fréquences, …)

L’astuce du pot de miel ?

Encore une fois, internet est très mal compris en France, à la fois dans la publication des informations, dans la recherche de l’information et surtout dans la réaction des internautes.

Les américains utilisent depuis de nombreuses années des pots de miel pour soit détourner l’attention, ou mieux pour découvrir ce que l’on recherche. Sous Clinton, IBM qui était en charge de gérer les brevets avait installé des pots de miel et ont découvert sur quoi travaillaient les laboratoires Français de cosmétiques à l’époque.
.
Cliquez sur l’image pour agrandir

Source Wikiscan le 8 Avril 2013
Source Wikiscan le 8 Avril 2013

En savoir plus sur Station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute

Ajout du 11 Avril 2013